L’American Tundra Shepherd Dog

e7cea9d1-6c2f-e474-1508-7b8bf361e76f
crédit photo : obannonshires.com

Bref historique

L’American Tundra Shepherd Dog (ci-après ATSD) est une race de travail, créée pour l’armée de terre des Etats-Unis dans les années 60, par un entraineur de chiens militaires et un vétérinaire. A cet effet, ses fondateurs ont procédé à des croisements entre des bergers allemands et des loups.

A l’origine, ce programme d’élevage était soutenu par le gouvernement, mais après quelques années d’essais visant à créer des chiens de garde toujours plus grands et plus forts et exempts des tares affectant trop souvent les bergers allemands, l’expérience a été jugée infructueuse et abandonnée.

En 1976, un certain nombre d’éleveurs de bergers allemands, intéressés par la taille croissante et la meilleure santé de ces chiens, ont commencé à utiliser dans l’élevage les ATSD restants.

Quelques connaisseurs ont estimé que le rôle de l’American Tundra Shepherd Dog ne devait pas se limiter à améliorer les qualités du berger allemand, et il a alors été décidé que l’ATSD devrait être établi comme une race à part entière, ce qui est le cas depuis lors.

Morphologie

Hauteur au garrot : environ 80cm

L’American Tundra Shepherd Dog présente un poil épais, dur et entièrement imperméable, dont les nuances très variées vont de celles du berger allemand commun à celles du loup.

Caractéristiques

L’American Tundra Shepherd Dog est en général d’une humeur stable, facile à entrainer, ce qui en fait une race de travail résistante. Ce chien massif est entièrement dévoué à son propriétaire et distant envers les étrangers, ce qui fait de lui un bon gardien.

Intelligent, énergique et sportif, l’ATSD se révèle excellent dans divers sports canins, comme l’obéissance ou l’agility.
Il est très important de bien garder à l’esprit que l’American Tundra Shepherd Dog est un chien-loup et pas un berger allemand de grand format ! Sa grande vivacité naturelle lui confère une énergie qu’il doit absolument pouvoir canaliser par une activité intense.

Par ailleurs, il est important de signaler que, comme la plupart des chiens-loups, l’ATSD gère en général très mal la solitude.

Tares répertoriées

Actuellement aucune (ce qui ne signifie pas forcément qu’il n’y en a pas ou que des tares ne vont pas apparaître au fil de la sélection. On peut manquer de données, de transparence ou tout simplement de recul…)

WhiteBoard

unnamedP2XE4D02

” Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme “

Victor Hugo