Le North American Indian Dog (NorthAID)

0236fd22-d6d5-a784-1144-1cbe94bad2c7

Le superbe Tanka, l’un des ambassadeurs des NorthAIDs en France.

Prop : Elevage de la Légende du Loup Céleste.

Bref historique

Lignée relativement récente d’AWD, le NorthAID a été créé en 1986 par un zoologue américain : Mark Klemperer. Le NorthAID est issu d’un croisement entre le loup d’Amérique et le chien domestique. Le but de Mark Klemperer est de parvenir à produire un chien-loup à très haut contenu de loup, qui se rapproche le plus possible de l’apparence du loup et le moins possible de celle du chien.

On notera qu’un accent tout particulier est mis sur la sélection du caractère, le but étant d’obtenir des compagnons amicaux et éducables.

Depuis les années 90, la lignée est inscrite au Continental Kennel Club des Etats-Unis, ce qui pourrait être la première étape menant à une reconnaissance des NorthAIDs en tant que race à part entière (en tous cas aux Etats-Unis). Le NorthAID deviendrait, le cas échéant, la première race de chiens-loups américains à être reconnue en tant que telle par les milieux cynologiques.

Morphologie

“Physiquement, le NorthAID devrait avoir l’apparence d’un vrai loup Américain (dans l’éventail des différentes sous-espèces), sans aucune influence visible de toute autre race de chien utilisée dans le passé. Toute conformation physique qui s’écarte de l’apparence du loup sauvage est considéré comme un défaut grave.

Taille et poids : 66 à 78 cm au garrot pour les femelles pour 32 à 48 kg. 74 à 86 cm pour les mâles pour 36 à 58 kg. Quelques cm de plus pour la taille sont acceptés.

Long corps musclé, poitrine très étroite avec les pattes qui se touchent presque,  de très grands pieds et de longues jambes. La queue peut être maintenue à une variété d’angles en fonction de l’interaction sociale et du classement hiérarchique de l’animal, mais elle ne doit jamais être enroulée sur le dos. De petites oreilles bien fournies en fourrure, un long museau et de grandes dents.

La robe : elle peut varier du blanc pur au noir pur (toujours quelques poils blancs dans le centre de la poitrine) en passant par toutes les nuances des couleurs naturelles du loup gris. La coloration à la naissance doit toujours être plus foncée qu’à l’échéance. Fourrure très épaisse pendant l’hiver et poil beaucoup plus court l’été.
La couleur des yeux : du brun, en passant par diverses teintes d’ambre (inclus ambre/orange), au jaune or, clair ou verdâtre. L’œil ne doit pas être bleu.”

Source de ce paragraphe : Club Français du Northaid  : http://northaid.wordpress.com

Caractéristiques

Il est utile de préciser que le NorthAID n’est pas malade en voiture.

Comme les autres chiens-loups, le NorthAID n’est pas à mettre entre toutes les mains. Une sélection rigoureuse devra être faite par l’éleveur au moment de choisir les futurs adoptants (connaissances et structures adaptées).

Selon les lignées, les animaux seront plus ou moins lupoïdes et plus ou moins faciles.

Le NorthAID est, en règle générale, affectueux, doux et profondément attaché à sa famille. Il n’est pas particulièrement fugueur, mais peut être plus ou moins destructeur.

Il a besoin d’un maitre très présent et disponible.

Comme les autres chiens-loups, le NorthAID est plutôt réservé vis-à-vis de l’étranger.

La socialisation est donc très importante, ceci dès le plus jeune âge.

En général, le NorthAID s’adapte bien aux autres races de chiens.

Au vu de sa grande proximité avec le loup, il est fortement recommandé de faire stériliser le NorthAID très jeune, pour éviter le Winter Wolf Syndrome.

Tares répertoriées

Actuellement aucune (ce qui ne signifie pas forcément qu’il n’y en a pas ou que des tares ne vont pas apparaître au fil de la sélection. On peut manquer de données, de transparence ou tout simplement de recul…)

Merci à Véronique.

WhiteBoard

unnamedD7EV2PFX

” Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme “

Victor Hugo