Le Tamaskan

fd2a0172-c3cb-1a24-f9fe-14f6ca199d71

Ayla, jeune femelle Tamaskan.

Photo & prop. : www.ayla-tamaskan.com

Le mot “tamaskan” signifie « puissant loup ». En principe, le tamaskan devait être un chien à l’apparence physique du chien-loup, mais sans aucun apport de loup, ceci dans le but d’obtenir un animal au physique lupoïde, mais ne présentant pas les mêmes problèmatiques comportementales que les autres chiens-loups.

Toutefois, comme le montre le bref historique ci-dessous, le projet s’est modifié en cours de route, et l’utilisation de chiens-loups, notamment tchécoslovaques et de Saarloos, est aujourd’hui presque certaine.

Bref historique :

  • 1980 : Débuts du développement de la race avec les Northern Inuits.
    Au départ, différentes races de chiens ont été croisées pour donner une apparence lupoïde au Tamaskan. Parmi ces races on trouvait notamment des chiens nordiques (huskies, malamutes) et des bergers allemands, ainsi que des chiens « croisés » aux origines inconnues.
  • 2006 : création du Tamaskan Dog Register, qui marque la naissance du tamaskan actuel.
    Importation d’un nouveau cheptel de 6 chiens venus de Finlande, principalement de l’élevage Polar Speed. Augmentation de la capacité de travail et de l’aspect lupoïde.
  • Ces dernières années, de nouveaux chiens, notamment un chien-loup de Saarloos, ont été utilisés comme étalons, pour permettre le développement de nouvelles lignées.

Morphologie :

Hauteur au garrot : 60 à 70 cm
Poids : 25 à 40 kgs.

Les tamaskans sont des chiens d’assez grande taille (un peu plus grands que les bergers allemands), bien élancés et au corps athlétique. Les femelles sont légèrement plus petites et plus légères que les mâles, avec une apparence plus féminine. Les mâles présentent une tête plus large et une plus forte ossature. Les tamaskans ont une apparence lupoïde et possèdent une épaisse fourrure.

Principales couleurs: gris loup à gris foncé, diverses nuances de beige et de roux.

Les yeux sont de couleur jaune, orange, brun ou marron. Les yeux de couleur plus pâles sont très rares. Les yeux bleus ne sont pas admis. C’est une race qui n’est pas vraiment fixée d’un point de vue morphologique, et en tête particulièrement, et on trouve de grandes disparités entre les individus.

Caractéristiques :

Les tamaskans ne sont pas de bons chiens de garde, même s’ils ont un aspect dissuasif. Ils sont généralement très amicaux envers les autres animaux et les humains. Ce sont des chiens de meute, qui ont besoin d’une hiérarchie claire et cohérente, et de compagnie. Les cas d’anxiété de séparation chez des chiens laissés seuls ne sont pas rares. Ce sont des chiens intelligents qui apprennent vite. Une des caractéristiques de ces chiens est leur absence de réserve et de crainte : leur mental est généralement très différent de celui des deux races de chiens-loups habituelles.

Tares répertoriées :

Dysplasie de la hanche

Actualités :

Très récemment (mai/juin 2012), de nouvelles informations ont été divulguées. Ces révélations et d’autres ont provoquées un grand bouleversement dans l’univers du Tamaskan…

Aujourd’hui, le Tamaskan Dog Register a été entièrement réformé (juillet 2012). Les fondatrices de la race, elles, ont fait le choix de partir de leur côté. Actuellement, nous sommes en mesure d’affirmer que des chiens-loups tchécoslovaques ont été utilisés, ainsi qu’un probable chien-loup US. Le TDR est d’ores et déjà à l’œuvre pour faire la lumière sur la généalogie des lignées, à l’aide de tests ADN mais aussi de vérifications minutieuses des pédigrées, afin de dater de la façon la plus précise possible à quel moment cette «retrempe» a eu lieu, quelle est sa dilution, et quelles lignées exactement sont concernées.

Source de ce paragraphe : ayla-tamaskan.com

WhiteBoard

unnamedYYO36Z03

” Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme “

Victor Hugo