Le nanisme hypophysaire (NH/HN)

Le texte qui suit est une reproduction intégrale du texte du Berger Hollandais Club de France sur le nanisme hypophysaire. Voir “source” en bas de page.

Qu’est ce que c’est?

Il s’agit d’une affection rare que l’on peut observer chez le Berger Allemand et le chien d’ours de Karélie. Elle est provoqué par une sécrétion inadaptée de l’hormone de croissance et entraîne un retard de croissance appelé nanisme hypophysaire ou nanisme “harmonieux”.

Symptômes

Les chiots atteints semblent normaux à la naissance, le retard de croissance n’est visible qu’après quelques semaines de vie. Cette affection se manifeste par un crétinisme, une persistance des dents de lait et du manteau fin de chiot, une atrophie testiculaire et des anomalies du cycle de la femelle, et parfois une persistance du canal artériel et un mégaoesophage.
Elle peut être diagnostiquée par un dosage de l’hormone de croissance. L’espérance de vie d’un individu atteint varie de 3 à 8 ans en moyenne.

unnamed

Jeune chien-loup de Saarloos atteint de nanisme hypophysaire

unnamed (1)

Chien-loup de Saarloos adulte atteint de nanisme hypophysaire.

Traitement

Il n’existe aucun traitement de cette affection sans risque. Il est possible de supplémenter en hormones de croissance ou de stimuler la production d’hormones, mais il peut y avoir des effets secondaires fâcheux.

Transmission

Elle est héréditaire, suivant un mode autosomal récessif.

Plus clairement : un individu atteint, au vu de ses affections, ne pourra évidemment pas reproduire.

Les individus porteurs-sains de la maladie ne se déterminent pas à l’oeil nu, ils n’ont aucun symptôme, ce sont des chiens en bonne santé. Il ne faut pas accoupler 2 individus porteurs-sains entre eux, des cas de chiots atteints (25%) peuvent être observés dans ces portées. Par contre, il est possible de faire reproduire ensemble un individu porteur-sain et un individu sain sans risque de voir naître des chiots atteints dans ces portées.

On en déduit donc qu’il est important de faire dépister 

au moins l’un des 2 individus du futur couple.

Dépistage

Le dépistage de cette affection peut se faire en Hollande pour 100€ (envoi d’un échantillon sanguin dans un laboratoire).

Source :

http://www.bh-cf.org/faq.php?lng=fr&PHPSESSID=d15c579bdea01124129b89b70d52296f

En élevage, en Suisse

Le dépistage des reproducteurs est obligatoire dans le cadre de l’admission à l’élevage, et peut être effectué à tout âge. Un vétérinaire praticien effectue une prise de sang et vérifie l’identité de l’animal, puis le sang est envoyé à un laboratoire, qui procède au test ADN. Les résultats sont transmis au club de race.

Le règlement du Club Suisse du Chien-Loup de Saarloos (CSCLS / SCSW)
autorise la reproduction des sujets sains sans restriction.
Un sujet porteur-sain ne peut être accouplé qu’avec un sujet sain.

WhiteBoard

unnamed (10)

“Aimer les chiens, c’est aimer en eux ce que nous, les humains, avons de plus sûr et de meilleur ”

Madeleine Chapsal