Ethique

Elever consciencieusement, c’est faire passer au premier plan le bien-être et les intérêts des animaux.

3ac46c07-06ba-4934-d1ba-201b6030ee4f

A nos yeux, élever, c’est aussi et surtout vouloir transmettre ce que l’on aime, ce que l’on a de plus précieux ; c’est donner la chance à d’autres de vivre le même bonheur que le nôtre. Pour que ce bonheur ne soit pas entaché, nous nous efforçons de sélectionner des reproducteurs sains (voir rubrique “santé”), beaux et biens dans leur tête, ce qui est fondamental pour assurer de bonnes bases au travail que vous effectuerez ultérieurement avec votre chiot.

“L’élevage est l’école de l’humilité et de la patience” m’a dit un jour une amie de coeur, éleveuse de dogues allemands. Je ne l’ai jamais oublié, et si tel devait être le cas, mon quotidien se chargerait de me le rappeler.

10402926_579730692138871_7714052667485562149_n-300x200

Lorsque l’on choisit de mettre au monde des chiots, il est de notre devoir de trouver à chacun SA famille, celle qui sera l’extension de l’amour que sa maman et nous-mêmes lui aurons porté. Pour cette raison, nous ne faisons pas naître de chiots si nous n’avons pas suffisamment de foyers aimants prêts à leur procurer l’amour, les soins et les conditions de vie qu’ils méritent.

De ce fait, attendre un chiot des Princes des Plaines peut demander une certaine patience !

Nous collaborons avec plaisir avec les autres éleveurs et vous indiquerons volontiers où trouver des chiots disponibles, pour autant que vous ne soyez pas fixé sur l’un de nos mariages ou l’un de nos reproducteurs.

Le cas échéant, vous attendrez avec bonheur l’arrivée de votre chiot des Princes des Plaines, et cette phase d’attente se révèlera sans aucun doute riche de questionnements, de préparation et de réjouissance.

 Le chien-loup de Saarloos est un chien dont l’arrivée se prépare :

un achat de chiot impulsif n’est en aucun cas possible

par notre intermédiaire

(ni par celui des éleveurs avec qui nous collaborons).

WhiteBoard
 
unnamed (13)
” Si quelqu’un te dit que ce n’est qu’un chien, contente-toi de sourire, il ne peut pas comprendre. “